Une étude portant sur l’amélioration de la qualité de vie des patients utilisant les housses anti-acariens ProtecSom présentée au World Allergy Congress (WAC)

Le World Allergy Congress (WAC), congrès international dédié à l’allergologie, s’est déroulé en France (Lyon) du 12 au 14 décembre 2019. Cet évènement a permis à de nombreux acteurs de la lutte contre les allergies de mettre à jour leurs connaissances sur cette pathologie touchant jusqu’à 40 % de la population mondiale.1

Fort d’un recul de plus de 15 années dans la confection de housses anti-acariens, le laboratoire OptimHal-ProtecSom a présenté une étude, sous forme de poster, sélectionnée par le comité scientifique du WAC. Cette étude rétrospective avait pour objectif de déterminer et quantifier le bénéfice de l’utilisation des housses anti-acariens sur la qualité de vie de patients allergiques.

Une amélioration significative de la qualité de vie des patients utilisant les housses anti-acariens ProtecSom

Les housses anti-acariens ProtecSom sont des dispositifs médicaux certifiés qui forment une barrière protectrice empêchant le passage des acariens grâce à leur procédé de tissage unique breveté. Une étude déclarative a mis en avant le bénéfice des housses anti-acariens sur la perception des symptômes liés à l’allergie.

Cette étude montre une amélioration significative de la qualité de vie des patients consécutive à l’utilisation de housses anti-acariens et à la mise en place de mesures visant à contrôler leur proche environnement. Les symptômes liés à l’allergie (écoulement nasal, toux, inflammation oculaire et cutanée, problèmes respiratoires) s’améliorent dans toutes les catégories d’âges interrogées. Le score de diminution globale des symptômes est de 62%.

Découvrir l’étude

Références

  1. Pawankar R, Canonica GW, ST Holgate ST, Lockey RF, Blaiss M: The WAO White Book on Allergy (Update. 2013).

Présentation d’un prototype de chambre d’inhalation innovante destinée au traitement des nouveau-nés au CPLF à Paris

 

 

Le 24ème Congrès de Pneumologie de Langue Française s’est tenu à Paris du 24 au 26 janvier dernier. Ce rendez-vous annuel a réuni plus de 5000 professionnels de santé afin d’échanger sur les dernières découvertes et innovations dans le traitement de l’asthme et des allergies.

 

 

Un dispositif médical remarqué par la communauté scientifique

Seuls 30 % des nouveau-nés sont capables d’inspirer suffisamment pour ouvrir la valve des chambres d’inhalation.1 De plus, le volume mort de la majorité des chambres d’inhalation ne permet pas aux enfants de moins de 1 an d’inhaler efficacement leur traitement.2 Devant ce constat, l’équipe de recherche du laboratoire OptimHal-ProtecSom a développé NéonatHal®, une chambre d’inhalation dépourvue de valve inspiratoire. Ce prototype novateur a été présenté à la communauté scientifique par Thierry Porée, directeur scientifique d’OptimHal-ProtecSom, au cours d’une communication orale sélectionnée sur résumé par le comité scientifique de la Société de Pneumologie de Langue Française.

 

 

Des premiers résultats prometteurs

Les résultats sont sans équivoque, l’utilisation de NéonatHal® permet de doubler la délivrance des bronchodilatateurs à leur site d’action. Ces résultats ouvrent la voie à des études plus approfondies qui permettront de déterminer jusqu’à quel âge NéonatHal® offre un réel bénéfice clinique pour le traitement de l’asthme.


Références

  1. Herbes, C. et al. Metered‐dose inhaler therapy with spacers: Are newborns capable of using this system correctly? Pediatr Pulmonol 54, 1417–1421 (2019).
  2. Amirav, I. & Newhouse, M. T. Review of optimal characteristics of face-masks for valved-holding chambers (VHCs). Pediatr. Pulmonol. 43, 268–274 (2008).

Le Laboratoire OptimHal-ProtecSom dévoile ses travaux lors du DDL 2019 (Drug Delivery To The Lungs)

 

 

The Aerosol Society organisait son 30ème congrès DDL à Edimbourg du 11 au 13 décembre.

Il s’agit d’un forum annuel incontournable destiné aux scientifiques, universitaires, cliniciens, spécialistes de la réglementation et de l’industrie, impliqués dans le développement de médicaments pour inhalation. Au programme, cinq sessions thématiques chacune avec une combinaison de conférences par des experts dans le domaine de l’inhalation et par des étudiants travaillant à faire progresser la science respiratoire.

 

C’est à l’occasion de ce congrès que Thierry Porée, directeur scientifique du laboratoire OptimHal-ProtecSom, a présenté lors d’une conférence nos derniers travaux sur la chambre d’inhalation pour circuits de ventilation mécanique CombiHaler®. Une innovation !

 

 

CombiHaler® est une chambre d’inhalation pour circuit de ventilation mécanique. Elle permet l’administration simultanée de médicaments par un aérosol doseur et par un nébuliseur à tamis.

Elle  est destinée à être utilisée à l’hôpital, en service de soins intensifs, ou en Hospitalisation à Domicile (HAD). 

 


Une étude et des résultats intéressants présentés par le laboratoire OptimHal-ProtecSom.

Chauffer et humidifier un circuit de ventilation mécanique est une nécessité pour protéger les poumons d’un patient sous assistance respiratoire invasive. Cependant, la chaleur et l’humidité réduisent la dose d’aérosols délivrée au patient. Nous avons évalué l’impact de la chaleur et de l’humidité sur l’administration in vitro de médicaments par aérosol doseur pressurisé et nébuliseur à tamis vibrant avec CombiHaler®

Ces travaux ont montré l’intérêt de l’utilisation d’une chambre d’inhalation tant avec un nébuliseur à tamis vibrant  qu’avec un aérosol-doseur, en comparaison des pièce en T généralement utilisées.

Ils ont aussi montré qu’éteindre l’humidificateur chauffant présent dans un circuit de ventilation mécanique lors de l’administration médicamenteuse n’augmentait pas la dose délivrée et que la position de la chambre d’inhalation dans le circuit de ventilation mécanique chauffé et humidifié avait une influence importante sur cette dose délivrée.

 

 

Découvrir l’étude

OptimHal-ProtecSom recrute un(e) Assistant(e) de Communication

Le laboratoire OptimHal-ProtecSom conçoit et fabrique des dispositifs médicaux toujours plus innovants pour améliorer le quotidien des patients atteints de pathologies respiratoires telles que l’asthme, la BPCO ou encore l’allergie aux acariens. Historiquement, spécialisé dans la protection et l’amélioration de la qualité de vie des patients allergiques, le laboratoire OptimHal-ProtecSom est devenu un expert de la déposition pulmonaire des médicaments inhalés pour les patients atteints de pathologies respiratoires. Avec des dispositifs commercialisés dans près de 30 pays et poursuivant son développement à l’international, nous cherchons un(e) assistant(e) de communication pour renforcer notre équipe.


Les missions :

Dans ce cadre, vous serez rattaché(e) au responsable de la communication avec pour missions principales :

  • Participation aux actions de communication
  • Rédaction et création de contenus sur internet
  • Animation et développement des réseaux sociaux
  • Organisation et participation aux évènements (salon, congrès…)
  • Actualisation et réalisation de supports de communication
  • Relations avec des prestataires photos/vidéos

Profil :

Vous êtes dynamique, autonome et rigoureux(euse), et vous avez envie d’apporter votre pierre à l’édifice dans une PME innovante et en plein développement.

Une Première expérience dans la communication ou le marketing est souhaitée.

Dans un contexte international, la maitrise de l’anglais est obligatoire.

De plus, des affinités avec le domaine de la santé représentent un réel atout.


Compétences requises :

  • Bonnes capacités rédactionnelles
  • Anglais professionnel
  • Maîtrise de la suite Office
  • Maitrise de la suite Adobe (Illustrator, Photoshop, Indesign…)
  • La maitrise des plateformes WordPress ou PrestaShop est un plus
  • La connaissance des différents réseaux sociaux est un plus

Experience :

Dans la communication ou le marketing : 2 ans (souhaité)


Salaire :

Entre 1800 et 2000 € + Intéressement



Type d’emploi : CDI

Postuler sur notre espace de recrutement ici

Postuler sur Indeed ici

ERS : L’Evènement Européen de la médecine respiratoire

L’European Respiratory Society (ERS), organisait son 29ème congrès du 28 Septembre au 02 Octobre 2019 à Madrid, en Espagne. Vitrine de l’excellence de la médecine respiratoire, il s’agit d’un rendez-vous incontournable pour tous les professionnels de la pneumologie et les associations de patients concernées. Il rassemble plus de 15000 médecins, scientifiques, et autres spécialistes de la médecine respiratoire (laboratoires de recherche…).  

 

Cet événement participe à la promotion de la recherche scientifique et à l’accès à des ressources pédagogiques notamment sur des maladies comme l’asthme, cœur de métier du laboratoire OptimHal-ProtecSom.

 

 

Des résultats prometteurs présentés par le laboratoire OptimHal-ProtecSom


Le laboratoire OptimHal-ProtecSom a activement participé à ce partage de connaissance en présentant ses derniers travaux de recherche sur plusieurs chambres d’inhalation pour circuit de ventilation mécanique, dont CombiHaler.

 

CombiHaler® est une chambre d’inhalation pour circuit de ventilation mécanique. Elle permet l’administration simultanée de médicaments par aérosol doseur et d’un nébuliseur à tamis.

 

 

 

Dans le cadre de cette étude, les performances de plusieurs chambres d’inhalation, dont CombiHaler, ont été évaluées lors de l’administration médicamenteuse par aérosol doseur pressurisé et nébuliseur à tamis vibrant, en comparaison avec les pièces en T habituelles, dans un modèle de ventilation mécanique adulte.

 

Les résultats ont montré que la déposition de médicaments in vitro est meilleure lors de l’utilisation de chambres d’inhalation à la place des pièces en T, à la fois avec un aérosol doseur pressurisé et avec nébuliseur à tamis vibrant.

 

CombiHaler® procure des performances in vitro supérieures ou similaires aux autres chambres étudiées et présente l’avantage de permettre l’utilisation simultanée d’un aérosol doseur pressurisé et d’un nébuliseur à tamis vibrant sans avoir à intervenir sur le circuit de ventilation : ce sont de nouveaux résultats positifs qui viennent renforcer notre ambition et notre démarche d’amélioration continue.

 

Le laboratoire OptimHal-ProtecSom investit chaque année plus de 25% de son chiffre d’affaires dans la recherche. C’est un point essentiel pour imaginer des dispositifs médicaux de demain avec un objectif constant : améliorer la qualité de vie des patients et faciliter le travail des soignants. 

 

Découvrir l’étude


             

Toux, nez qui coule, ça pique, ça gratte, c’est rouge… Et si c’était une allergie aux acariens ? C’est la pleine saison !

A l’automne, toutes les conditions sont réunies pour favoriser la prolifération des acariens : des logements chauffés, moins aérés, des fenêtres fermées et la baisse de luminosité sont autant de facteurs à l’origine de la concentration de particules allergisantes dans votre environnement intérieur.

 

Plus de 3 français sur 10 souffrent d’allergie aux acariens et nombreux sont ceux qui l’ignorent ou qui en minimisent les conséquences.

 

 

Alors, faîtes-vous partie de ces allergiques qui s’ignorent ? 

Parmi les 35 % de français qui se déclarent allergique, 1 personne sur 2 considère que ce n’est pas une « vraie » maladie et s’expose ainsi à une évolution parfois très sérieuse de sa maladie allergique. L’asthme a d’ailleurs une origine allergique pour 80% des enfants et pour 50% des adultes. La maladie respiratoire n’est donc pas à prendre à la légère !


L’association Asthme & Allergies appelle, par le biais d’une campagne d’informations et de sensibilisation, les patients et les parents d’enfants allergique à se mobiliser pour dépister mieux et plus vite l’allergie aux acariens afin d’éviter ces évolutions vers l’asthme ou d’autres pathologies sévères.


Le Laboratoire ProtecSom, spécialiste de la protection contre les allergènes et de l’amélioration de la qualité de vie des patients, participe activement à cette nouvelle campagne de sensibilisation de l’association Asthme & Allergies, avec plusieurs autres partenaires et acteurs de la lutte contre l’allergie aux acariens.

 

Visiter le site

 

Une campagne 100% digitale !

 

Cette campagne de sensibilisation est déployée dans les médias et sur les réseaux sociaux.

Découvrez quatre vidéos qui mettent en scène les différents symptômes de l’allergie aux acariens (Eternuement, Réveil difficile, Nez qui coule…) et une page pour répondre à toutes les questions liées à l’allergie aux acariens. (Symptômes, Solutions et risques).

Un jeu concours créé par l’association Asthme & Allergie vous permettra peut-être aussi de gagner votre protection. Soyez vigilants !