OptimHal-ProtecSom recrute un(e) Technicien(ne) de laboratoire

Bannière WordPress - Offre OHPS - Technicien de Labo

OptimHal-ProtecSom est un laboratoire d’origine familiale qui conçoit et fabrique en France des dispositifs médicaux toujours plus innovants pour améliorer le quotidien des patients, et plus particulièrement des enfants, atteints de pathologies respiratoires telles que l’asthme, la BPCO ou encore l’allergie aux acariens.

Historiquement, spécialisé dans la protection et l’amélioration de la qualité de vie des patients allergiques, le laboratoire OptimHal-ProtecSom est devenu un expert de la déposition pulmonaire des médicaments inhalés. Avec des dispositifs commercialisés dans près de 30 pays et un fort développement à l’international, nous cherchons un(e) Technicien(ne) de laboratoire pour renforcer notre équipe de recherche et développement.

Missions :

Rattaché(e) à l’équipe R&D, vous participerez aux missions suivantes :

  • Caractérisation de dispositifs médicaux destinés à l’inhalation de composés thérapeutiques
  • Utilisation de la chromatographie liquide haute performance (HPLC), spectroscopie
  • Réalisation d’essais sur différents appareils (impacteur en cascade, pompe respiratoire etc…) conformément aux procédures du laboratoire, des normes qualité, d’hygiène et sécurité
  • Assurer la traçabilité des résultats
  • Réalisation de calculs simples (molarité, concentration, dilution)
  • Analyse des résultats obtenus
  • Rédaction de rapports
  • Gestion des stocks des consommables du laboratoire
  • Veiller au bon fonctionnement des appareils : réaliser l’entretien, les vérifications et les qualifications des appareils
  • Participer à la rédaction et la modification des fiches d’instructions du matériel du laboratoire
  • Participation à des réunions et revues de projet

Compétences requises :

  • Maîtrise de la suite Office
  • Rigueur, dynamisme et autonomie
  • La maîtrise de l’anglais est un plus
  • Respect des bonnes pratiques de laboratoire, respect des consignes, des normes et des protocoles établis
  • Aisance relationnelle
  • Des connaissances en chromatographie liquide haute performance seront fortement valorisées

Profil :

Vous êtes organisé(e), rigoureux(euse), et orienté(e) travail à la paillasse et disposez d’un bac +2/+3. Vous avez envie d’apporter votre pierre à l’édifice dans une PME innovante et en plein développement, dont l’objet est d’améliorer le quotidien des patients, et notamment des enfants, atteints de pathologies respiratoires ? Rejoignez-nous !


Type d’emploi :

Poste à temps plein, à pourvoir en CDI.


Postuler sur Indeed ici 

OptimHal-ProtecSom recrute un(e) Chef(fe) de projet et de produit – Pôle vétérinaire

Bannière WordPress - Offre OHPS - Pôle vétérinaire

OptimHal-ProtecSom est un laboratoire d’origine familiale qui conçoit et fabrique en France des dispositifs médicaux toujours plus innovants pour améliorer le quotidien des patients, et plus particulièrement des enfants, atteints de pathologies respiratoires telles que l’asthme, la BPCO ou encore l’allergie aux acariens.

Historiquement, spécialisé dans la protection et l’amélioration de la qualité de vie des patients allergiques, le laboratoire OptimHal-ProtecSom est devenu un expert de la déposition pulmonaire des médicaments inhalés. Avec des dispositifs commercialisés dans près de 30 pays et un fort développement à l’international, nous cherchons un(e) Chef(fe) de projet pôle vétérinaire pour renforcer notre équipe de recherche et développement.

Missions :

Il s’agira de contribuer au développement et à la bonne réalisation des projets du pôle vétérinaire en R&D en :

  • Réalisant la veille bibliographique
  • Développant et optimisant des prototypes et des nouveaux produits
  • Participant à la valorisation des travaux via la rédaction de publications scientifiques
  • Collaborant avec les différents partenaires et participant aux congrès scientifiques

Il s’agira également d’être un lien essentiel entre la recherche et le marketing. Vous participerez autant à l’évolution des stratégies marketing qu’au développement de nouveaux concepts issus de notre recherche :

  • Intervention dans l’ensemble du processus de création et/ou de modification d’un produit existant
  • Préconisation sur l’évolution de l’offre produit
  • Veille de la concurrence, de l’évolution du marché…
  • Participation à la conception et à la mise à jour des outils nécessaires à la commercialisation : packaging, notice, aide de ventes, argumentaire…
  • Relation avec les agences : création, brief agence, analyse des résultats, formulation des recommandations…
  • Présentation des dispositifs sur les salons et congrès
  • Participation à l’activité digitale : animation des réseaux sociaux, rédaction de contenu

Compétences requises :

  • Maîtrise de la suite Office
  • Rigueur, dynamisme et autonomie
  • Maîtrise de l’anglais
  • Respect des bonnes pratiques de laboratoire, respect des consignes, des normes et des protocoles établis
  • Aisance relationnelle
  • Travail d’équipe

Profil :

Vous êtes jeune docteur en chimie, biologie, physique, ou tout sujet connexe et aimez le travail en équipe et le travail pluridisciplinaire. Vous avez envie d’apporter votre pierre à l’édifice dans une PME innovante et en plein développement ? Rejoignez-nous !


Type d’emploi :

Statut : Cadre

Poste à temps plein, à pourvoir en CDI.


Postuler sur Indeed ici 

OptimHal-ProtecSom recrute un(e) Chef(fe) de projet – Pôle HPLC

Bannière WordPress - Offre OHPS - Pôle HPLCOptimHal-ProtecSom est un laboratoire d’origine familiale qui conçoit et fabrique en France des dispositifs médicaux toujours plus innovants pour améliorer le quotidien des patients, et plus particulièrement des enfants, atteints de pathologies respiratoires telles que l’asthme, la BPCO ou encore l’allergie aux acariens.

Historiquement, spécialisé dans la protection et l’amélioration de la qualité de vie des patients allergiques, le laboratoire OptimHal-ProtecSom est devenu un expert de la déposition pulmonaire des médicaments inhalés. Avec des dispositifs commercialisés dans près de 30 pays et un fort développement à l’international, nous cherchons un(e) Chef(fe) de projet spécialisé(e) en HPLC pour renforcer notre équipe de recherche et développement.

Missions :

  • Effectuer et gérer le développement de méthodes HPLC pour la détection de bi et trithérapies lors de la caractérisation des prototypes et dispositifs médicaux.
  • Participation aux programmes de développement et de mise au point des dispositifs médicaux concernés
  • Réalisation de veilles bibliographiques
  • Développement et optimisation de méthodes HPLC afin de participer aux tests in vitro nécessaires aux développements et à la validation des prototypes
  • Participation à la valorisation des travaux via la rédaction de publications scientifiques

Compétences requises :

  • Maîtrise de la suite Office
  • Rigueur, dynamisme et autonomie
  • Maîtrise de l’anglais
  • Respect des bonnes pratiques de laboratoire, respect des consignes, des normes et des protocoles établis
  • Aisance relationnelle
  • Des connaissances en chromatographie liquide haute performance
  • Travail d’équipe

Profil :

Vous êtes jeune docteur en chimie ou tout sujet connexe et aimez le travail en équipes pluridisciplinaires. Vous avez envie d’apporter votre pierre à l’édifice dans une PME innovante et en plein développement, dont l’objet est d’améliorer le quotidien des patients, et notamment des enfants, atteints de pathologies respiratoires. Rejoignez-nous !

Type d’emploi :

Statut : Cadre

Poste à temps plein, à pourvoir en CDI.


Postuler sur Indeed ici 

OptimHal-ProtecSom recrute un(e) Assistant(e) Commercial Export

Offre OHPS Assistant(e) Commercial Export HFOptimHal-ProtecSom est un laboratoire d’origine familiale qui conçoit et fabrique en France des dispositifs médicaux toujours plus innovants pour améliorer le quotidien des patients, et plus particulièrement des enfants, atteints de pathologies respiratoires telles que l’asthme, la BPCO ou encore l’allergie aux acariens.


Historiquement, spécialisé dans la protection et l’amélioration de la qualité de vie des patients allergiques, le laboratoire OptimHal-ProtecSom est devenu un expert de la déposition pulmonaire des médicaments inhalés. Avec des dispositifs commercialisés dans près de 30 pays et un fort développement à l’international, nous recrutons un(e) Assistant(e) Commercial Export pour renforcer notre équipe.


Missions :

Rattaché(e) au Directeur Développement et à la Responsable Grands Comptes, vous serez garant(e) du bon déroulement des commandes jusqu’à leur livraison et assisterez la prospection commerciale.

Vous travaillerez en parfaite autonomie sous le contrôle de vos responsables.


Vous aurez la responsabilité de la gestion logistique et administrative des commandes :

  • Opérations d’enregistrement,
  • Documents douaniers,
  • Formulaires réglementaires,
  • Résolution des éventuels litiges liés à de mauvaises conditions d’acheminement ou à des retards de livraison.

En contact direct avec la clientèle vous avez un grand sens de la relation et une bonne capacité d’adaptation.

Vous êtes doté(e) d’un bon relationnel et d’un tempérament tenace, vous ne craignez pas d’aller au contact et d’avoir à gérer des imprévus

Vous aurez également à :

  • Collecter des informations sur les marchés liés à nos activités, notamment les opportunités à l’international,
  • Rester informé(e) des évolutions réglementaires et douanières,
  • Tenir le tableau de bord commercial,
  • Assister la prospection de nouveaux clients,
  • Participer à l’élaboration du processus commercial,
  • Gérer les appels et mails entrants du service commercial (renseignement, conseil, prise de commande, …)

Profil :

Vous êtes passionné(e) par le commerce international, vous êtes dynamique, force de proposition et rigoureux(euse). Vous avez envie d’apporter votre pierre à l’édifice dans une PME innovante et en plein développement, dont l’objet est d’améliorer le quotidien des patients, et notamment des enfants, atteints de pathologies respiratoires ? Rejoignez-nous !


Compétences requises :

  • Niveau Bac+2 et plus,
  • Maîtrise de la suite Office,
  • Bonnes capacités rédactionnelles,
  • Anglais courant oral et écrit (obligatoire). L’Espagnol est un plus,
  • Organisé(e), dynamique, autonome, rigoureux(euse), vous avez le sens du contact et du relationnel,
  • Des affinités avec le domaine de la santé représentent un réel atout.

Type d’emploi :

Poste à temps plein, à pourvoir en CDI.


Postuler sur Indeed ici 

Les housses anti-acariens ProtecSom labellisées Standard 100 d’Œko-Tex® depuis 2008 !

 

Depuis 2008, le laboratoire ProtecSom a à cœur de faire labelliser chaque année l’ensemble de ses housses anti-acariens ProtecSom avec le label Standard 100 d’Œko-Tex®. Mais le label Standard 100 d’Œko-Tex® , qu’est-ce que c’est ? Quel est le processus pour être labellisé Standard 100 d’Œko-Tex® ? On répond à toutes vos questions !


Le label Standard 100 d’Œko-Tex® : qu’est-ce que c’est ?Logo Standard 100 d’Œko-Tex®

Le label Standard 100 d’Œko-Tex® est un système international et indépendant de contrôle et de certification sur les substances nocives dans les textiles. Il permet d’attester de la non-toxicité des textiles et des colorants. Ainsi, un produit labellisé Standard 100 d’Œko-Tex® est considéré comme dépourvu de substances nocives ou toxiques. 


Quel processus pour être labellisé Standard 100 d’Œko-Tex® ?

Atelier de couture ProtecSom Protexmed
Chaque composant des housses anti-acariens ProtecSom, est testé et approuvé : de la matière brute, au curseur, chaque élément est vérifié.

Afin d’obtenir ce label, l’ensemble de nos produits doit répondre à de nombreux critères, plus de 100, fondés scientifiquement. Ces critères sont des critères incontournables comme les substances réglementées ou interdites par un pays, ou encore d’autres facteurs comme le pH doux pour la peau, la stabilité des couleurs… Chaque composant du produit final, ici les housses anti-acariens ProtecSom, est testé et approuvé. De la matière brute, au curseur, chaque élément est vérifié.


En France, l’institut responsable de cette labellisation est l’IFTH (Institut Français du Textile et de l’Habillement). Ce dernier a la charge de réaliser des tests en laboratoire à partir d’échantillons. Si les résultats sont conformes aux exigences, le certificat est édité et « le demandeur s’engage à garantir que les produits soient identiques aux échantillons testés ». Le label est valable un an. Suit ensuite un audit de l’entreprise, qui sera renouvelé tous les trois ans en cas de renouvellement de la labellisation. Des contrôles dans le commerce peuvent également être effectués de manière aléatoire.


Comment ce label se traduit-il au sein de l’entreprise ?

Depuis 2008, le laboratoire ProtecSom a à cœur de faire labelliser chaque année l’ensemble de ses housses anti-acariens ProtecSom avec le label Standard 100 d’Œko-Tex®: un gage de qualité et de confiance supplémentaire pour ses housses anti-acariens, classées dispositifs médicaux et fabriquées sous processus certifiés ISO 13485:2016.

Ainsi, tout au long du processus de fabrication des housses, plusieurs points clés des produits sont vérifiés afin d’être en accord avec les exigences de l’écologie humaine. Ce sont donc les matières brutes, les tissus, les fermetures à glissière, les curseurs, les fils… qui sont rigoureusement contrôlés. Aucun élément n’est laissé au hasard !

Autre variable de la labellisation Standard 100 d’Œko-Tex® : la classe de produits. C’est-à-dire, plus le produit sera en contact avec la peau du consommateur final et plus la peau de ce dernier est sensible, plus les exigences en termes d’écologie humaine sont élevées. Ainsi, nos housses anti-acariens sont des produits de classe 1, la classe ayant le plus haut niveau d’exigence, c’est-à-dire, des produits adaptés à la peau des bébés et des jeunes enfants.

 

Les housses anti-acariens ProtecSom, en tant que dispositifs médicaux labellisés Standard 100 d’Œko-Tex® classe 1, sont donc de réels atouts pour lutter contre les acariens tout en respectant votre peau et celle de vos proches.


Pour découvrir l’ensemble de nos gammes certifiées Standard 100 d’Œko-Tex®, rendez-vous sur la boutique en ligne ProtecSom !


Bronchiolite du nourrisson : dispositifs médicaux français pour les traitements inhalés


Les virus de l’hiver font leur grand retour et parmi eux : la bronchiolite du nourrisson. Après les confinements et l’application stricte des gestes barrières, les bébés sont moins immunisés et l’épidémie s’annonce plus forte que les années précédentes. Explications sur la bronchiolite du nourrisson, ses symptômes et le rôle du Laboratoire OptimHal.



La bronchiolite du nourrisson : qu’est-ce que c’est et comment cette maladie se manifeste-t-elle ?

bronchiolite du nourrisson bébé maladeLa bronchiolite du nourrisson est une infection virale aiguë et contagieuse qui touche les bronchioles (petites bronches). Malgré des symptômes impressionnants : toux, respiration rapide et sifflante, la bronchiolite est le plus souvent une maladie bénigne.


La bronchiolite atteint les nourrissons (de moins de 2 ans) et se caractérise par un épisode de gêne respiratoire qui dure en moyenne dix jours.


Les deux premiers jours nécessitent une surveillance importante du nourrisson, puis la respiration s’améliore rapidement. Cependant, les très jeunes enfants et plus particulièrement les nourrissons de moins de 2 mois peuvent présenter une forme plus grave nécessitant une hospitalisation.


La bronchiolite nourrisson : une épidémie particulièrement virulente pour la saison hivernale 2021-22


Après une année blanche due à l’épidémie de Covid-19, l’épidémie de bronchiolite du nourrisson pour la saison hivernale 2021-22 pourrait se révéler particulièrement forte. L’hiver dernier, les confinements et les gestes barrières dans le cadre de l’épidémie de Covid-19 ont aussi bloqué les autres virus, dont le virus respiratoire syncytial, responsable de la bronchiolite. Les enfants ont été moins infectés que d’habitude et sont donc moins immunisés. Le Conseil Scientifique Covid-19 craint d’ailleurs, dans un avis publié le 5 octobre 2021, que “l’épidémie de bronchiolite pourrait être de grande ampleur compte tenu d’un déficit d’immunité collective acquise significatif pour les enfants nés après mars 2020“.



Le traitement de la bronchiolite du nourrisson : le Laboratoire OptimHal aux côtés des parents et des tout-petits


Le plus souvent, la bronchiolite du nourrisson évolue naturellement vers la guérison en moyenne sous 10 jours. Néanmoins, il est important, dès l’apparition des premiers symptômes, de consulter votre médecin traitant ou votre pédiatre car il peut parfois y avoir des évolutions graves.


masque nourrisson optimhal
Masque nourrisson – 0 à 12 mois
masque pédiatrique orhal optimhal
Masque pédiatrique OrHal® – 12 mois à 6 ans

Lorsqu’un traitement inhalé en aérosol-doseur est prescrit, une chambre d’inhalation est nécessaire. Le laboratoire français OptimHal est spécialisé dans la conception et la fabrication, en France, de chambres d’inhalation optimisées pour la déposition pulmonaire des traitements inhalés, notamment pour les tout-petits. Avec des masques adaptés à chaque âge, conçus et fabriqués en France sous certification 13485:2016, le laboratoire OptimHal assure à vos enfants une prise optimisée du traitement : le masque nourrisson, de 0 à 12 mois, est adapté aux tout petits volumes respiratoires et le masque pédiatrique OrHal®, exclusivité mondiale brevetée, de 12 mois à 6 ans, favorise une inhalation par la bouche et évite au médicament d’être piégé par le nez.



Plus d’informations sur le Laboratoire OptimHal et sur nos produits.

Néonatalogie : Faut-il supprimer la valve inspiratoire d’une chambre d’inhalation ?

Maintenir un masque d’inhalation sur le visage d’un nourrisson peut être une épreuve difficile. En effet, si la prise de traitement n’est pas rapide, l’enfant stresse et se met à pleurer, ce qui entraîne une diminution de la déposition pulmonaire du médicament(1).


Afin d’assurer une bonne déposition pulmonaire, il est donc essentiel de réduire les pleurs chez le nourrisson lors de la prise du traitement.


C’est pourquoi, le laboratoire OptimHal ProtecSom s’est penché sur le sujet pour trouver une solution afin de réduire ces pleurs et d’assurer une bonne déposition pulmonaire chez le nourrisson. Ainsi, on a étudié la déposition, in vitro, avec ou sans valve inspiratoire de la chambre d’inhalation TipsHaler® et le temps de maintien du masque sur le visage du nouveau-né.


Effet des pleurs sur la déposition pulmonaire d’un nouveau-né :


Figure 1 : scintigraphie tirée de l’étude de Murakami G et al en 1990 

 

La coopération du patient est un facteur important lors du traitement par aérosolthérapie. En effet, lorsqu’un nourrisson est agité et pleure, durant la prise du traitement, la déposition du médicament est dominante dans la partie oropharyngé (figure 1 à droite). En revanche, lorsque celui-ci ne pleure pas la déposition médicamenteuse est dominante dans le poumon qui est la cible du traitement (figure 1 à gauche).

 

TipsHaler® sans valve inspiratoire améliore la déposition chez le nourrisson : 


Figure 2 : déposition in vitro sur filtre de salbutamol en fonction de l’âge avec la chambre TipsHaler® sans valve inspiratoire.
Actuation non synchronisée à la respiration, par rapport à sa version classique. **différence significative (p-value<0.01)

 

Pour réaliser cette étude in vitro, présentée en figure 2, la chambre d’inhalation TipsHaler® a été testée avec et sans sa valve inspiratoire. On constate que la déposition est meilleure d’un facteur 2 pour les nouveaux nés et d’un facteur 3 pour les enfants de 4 mois lorsque la chambre est utilisée sans sa valve inspiratoire.

 

On peut donc en conclure que l’utilisation d’une chambre d’inhalation à retenue valvée n’est pas adaptée pour les nouveau-nés car elle créée un volume mort* plus important que le volume courant. Cette différence de volume ne permet donc pas une déposition optimale.

 

L’utilisation de la chambre d’inhalation TipsHaler® sans sa valve inspiratoire améliore la déposition pulmonaire chez les nourrissons jusqu’à 4 mois.

 

*Le volume mort représente la quantité d’air devant être inspiré par le patient avant d’atteindre l’air de la chambre contenant les particules médicamenteuses.

 

Effet du temps de prise de traitement avec la chambre TipsHaler® sans sa valve inspiratoire : 


Figure 3 : Comparaison de la déposition in vitro sur filtre pour différents nombres de cycles respiratoires de 2 à 40 cycles soit de

2,6 secondes à 51,2 secondes de temps de maintien du masque sur le modèle de visage. *différence significative (p-value<0.05)

 

La figure 3 représente la dose de médicament déposée sur filtre pour différents nombres de cycles respiratoires avec la chambre d’inhalation TipsHaler® sans sa valve inspiratoire.

 

La dose délivrée augmente jusqu’à 14 cycles respiratoires avec TipsHaler® sans valve inspiratoire, soit un maximum de déposition avec un temps de maintien du masque de 17,9 secondes. En parallèle, on constate qu’après 2 cycles respiratoires, soit un temps de maintien de seulement 2,6 secondes, on obtient une déposition de 50% de cette dose maximale.

 

Avec TipsHaler®, on obtient la même déposition de médicament en administrant 2 fois 1 dose soit seulement 2 fois 2,6 secondes de temps de maintien du masque, qu’en administrant 1 dose avec un temps de maintien sur le visage du nourrisson de 17,9 secondes.

 

Ces résultats soulèvent donc l’interrogation suivante : qu’est-ce qui est le plus bénéfique pour les cliniciens et les patients ?

 

• Est-il préférable de réaliser 2 prises de traitements de 2,6 secondes sur le visage du nourrisson ? 

OU

• Faut-il réaliser une prise de traitement de 17,9 secondes avec le risque d’une baisse de la déposition en raison des pleurs du nourrisson ?

 

N’est-il pas plus facile pour un parent de maintenir son enfant 2 fois pendant 2,6 secondes pour le faire respirer dans la chambre plutôt qu’une fois pendant 17,9 secondes ?

 

Références : 

(1) (Murakami G, Igarashi T, Adachi Y, Matsuno M, Adachi Y, Yoshizumi A, Okada T. Measuremement of bronchial hyperreacti vity in infants and preschool children using a new method. Ann Allergy. 1990 Apr; 64(4):383-387.) 


Recyclage des masques chirurgicaux : le Laboratoire OptimHal-ProtecSom agit en faveur de l’environnement

Alors que le masque chirurgical s’est invité dans notre quotidien depuis la pandémie de Covid-19, un nombre important de masques se retrouve chaque jour dans nos poubelles. À raison de deux ou trois masques par jour et par personne, les déchets s’amoncellent. C’est ainsi que le laboratoire OptimHal-ProtecSom a fait le choix de la valorisation de ces déchets !

 

Limiter notre empreinte écologique


Porter des masques chirurgicaux, c’est également produire des déchets supplémentaires et non dégradables. Afin d’endiguer ce phénomène et donner une seconde vie aux masques jetables, OptimHal-ProtecSom a mis en place, dans ses locaux, une collecte des masques usagés à destination des salariés. Faire le choix du recyclage, c’est également choisir de produire de nouvelles matières pouvant servir à la production de nouveaux biens, économisant ainsi les matières premières brutes présentes dans la nature.

 

Une deuxième vie grâce à Solution Recyclage


Pour collecter les masques usagés, rien de plus simple : une poubelle est mise à disposition à l’entrée/sortie du bâtiment afin de permettre aux collaborateurs d’y déposer leurs masques. Le sac se remplit progressivement au fil des jours et, une fois plein, il est envoyé vers Solution Recyclage, notre partenaire pour assurer la valorisation de ces déchets.

 

Parcours de vie de nos masques chirurgicaux


De la collecte au recyclage : une solution 100% française

Après avoir été collectés, les masques sont isolés puis désinfectés, afin de se débarrasser de toutes charges virales. Place ensuite au broyage de la matière pour voir naître une nouvelle matière unique, qui sera ensuite filée pour fabriquer des vêtements techniques. En parallèle, les barrettes sont triées dans les déchets métalliques pour être refondues et les élastiques seront injectés dans des pièces plastiques.

OptimHal-ProtecSom poursuit son engagement en faveur de Pédiatres du Monde

Fier de son engagement aux côtés de l’ONG Pédiatres du Monde, le Laboratoire OptimHal-ProtecSom poursuit son action auprès des enfants moldaves pour la prise en charge de l’asthme.

 

Un premier essai transformé

 

Après un premier don réalisé en avril dernier en faveur de l’ONG Pédiatres du Monde, OptimHal-ProtecSom a souhaité poursuivre son engagement ! Ce premier don, destiné aux enfants moldaves atteints de pathologies respiratoires, comportait 720 chambres d’inhalation TipsHaler assorties de 360 masques nourrissons et pédiatriques.

 

 

Un nouveau don pour le traitement de l’asthme chez les enfants moldaves

 

Fort de cette première expérience, le laboratoire a souhaité proposé une nouvelle donation à l’ONG Pédiatres du Monde. Cet été, ce sont donc 525 masques nourrissons et 525 masques pédiatriques qui ont été mis à disposition de l’ONG. Ce don viendra compléter le don précédent et permettra de poursuivre l’équipement d’un centre de formation moldave travaillant à la prise en charge de l’asthme chez l’enfant.

 

 

Une ONG œuvrant pour l’amélioration durable de la santé des enfants

 

Pour rappel, depuis 1996, l’ONG Pédiatres du Monde agit pour l’amélioration de la santé des enfants dans le monde et plus particulièrement dans les situations de précarité et de vulnérabilité.

OptimHal-ProtecSom recrute un.e assistant.e chef de produit en alternance

Le laboratoire OptimHal-ProtecSom conçoit et fabrique des dispositifs médicaux toujours plus innovants pour améliorer le quotidien des patients atteints de pathologies respiratoires telles que l’asthme, la BPCO ou encore l’allergie aux acariens. Historiquement, spécialisé dans la protection et l’amélioration de la qualité de vie des patients allergiques, le laboratoire OptimHal-ProtecSom est devenu un expert de la déposition pulmonaire des médicaments inhalés pour les patients atteints de pathologies respiratoires. Avec des dispositifs commercialisés dans près de 30 pays et poursuivant son développement à l’international, nous cherchons un.e assistant.e chef de produit en alternance pour renforcer notre équipe.


Missions :

Rattaché(e) au chef de produit, vous assurez le développement national et international d’une de nos gammes de produits. Lien essentiel entre la recherche et le marketing, vous participerez autant à l’évolution des stratégies marketing qu’au développement de nouveaux concepts issus de notre recherche.


Marketing développement :

  • Intervention dans l’ensemble du processus de création et/ou de modification d’un produit existant
  • Préconisation sur l’évolution de l’offre produit
  • Développer une gamme de produit

Marketing opérationnel :

  • Veille de la concurrence, de l’évolution du marché…
  • Concevoir et mettre à jour des outils nécessaires à la commercialisation : packaging, notice, aide de ventes, argumentaire…
  • Relation avec les agences : création, brief agence, analyse des résultats, formulation des recommandations…
  • Organisation et présentation des dispositifs sur les salons et congrès

Marketing digital :

  • Développement de l’activité digitale : animation des réseaux sociaux, rédaction de contenu

Profil :

Vous êtes passionné(e) par le marketing et vous souhaitez réaliser une formation en alternance ? Vous êtes dynamique, force de proposition et rigoureux(euse). Vous avez envie d’apporter votre pierre à l’édifice dans une PME innovante et en plein développement, dont l’objet est d’améliorer le quotidien des patients, et notamment des enfants, atteints de pathologies respiratoires ? Rejoignez-nous !


Compétences requises :

  • Maîtrise de la suite Office
  • Bonnes capacités rédactionnelles
  • La connaissance des logiciels de PAO est un plus
  • Anglais courant (obligatoire)
  • Dynamique, autonome, rigoureux, vous avez le sens du contact et du relationnel.
  • Une première expérience dans le domaine de la communication et/ou du marketing est un plus.
  • Des affinités avec le domaine de la santé représentent un réel atout.

Type d’emploi :

Poste à pourvoir en contrat d‘apprentissage (alternance) pour une durée de 12 à 24 mois en fonction de la formation.


Postuler sur Indeed ici